vendredi 15 janvier 2010

Lagarde mise sur la "reprise" en 2010


Christine SOLEIL - Aout 2007 - déjà la tête dans les astres


A quoi sert twitter ?

A rire avec les copains et c'est déjà bien, surtout lorsque, SLOVAR nous balance la blague du jour, que SEB MUSSET la retweet ... etc. etc.


Cette Blague, c'est encore un prédiction foireuse et fumeuse de notre sinistre de l'économie madame LAGARDE !

De plus mauvaise ministre de l'économie Européenne , elle est passée au firmament selon les ricains (en pleine crise financière mondiale ??)... ce miracle a eu lieu alors qu'elle n'a pas fait 5% ce qu'elle aurait du faire en tant que ministre de la République Française. Mais à sa décharge, il faut reconnaitre qu'elle n'est que la représentante des banquiers et autres tarés de spéculateurs ultra-libéraux, affiliés à l'UMP !


 

Bésitos à toutes et tous

Eric Bloggeur


PS : "CASSE TA TV" C'est ta seule chance

 

En K-do bonuxxxx ... les prédictions de Christine soleil

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a placé l'année 2010 sous le signe de la "reprise", confirmant vendredi que le taux de croissance dépasserait 0,3% au quatrième trimestre 2009 en France. Lire la suite l'article
"Nous attendons les chiffres" du 4e trimestre 2009, a déclaré la ministre de l'Economie à l'occasion de ses voeux à la presse, à Bercy. "Nous savons qu'il sera supérieur a 0,3%".
Après quatre trimestres consécutifs de baisse en 2008 et début 2009, le taux de croissance du PIB aux deuxième et troisième trimestres 2009 était passé à 0,3%.
"Nous devrions continuer pendant l'année 2010 à fonctionner avec une inflation contenue qui serait de 1,2%", après +0,1% en 2009, a souligné la ministre. "C'est une situation qui évidemment en tant que telle sera favorable à la consommation, notamment à la consommation des ménages".
Mme Lagarde a rappelé l'objectif de "3% maximum" de déficit public en 2013, "si la croissance est au rendez-vous". "Dans un contexte de reprise, la France respectera ses engagements européens", a-t-elle assuré, précisant qu'elle détaillera les mesures permettant d'atteindre ce but à la fin du mois de janvier.
Cette année, le taux des prélèvements obligatoires "devrait se stabiliser à son niveau de 2009, en particulier parce que la mesure de diminution de la taxe professionnelle et d'injection de financement dans l'économie viendra se substituer aux mesures fiscales temporaires du plan de relance", a-t-elle ajouté.
En revanche, la ministre n'a pas précisé la prévision de croissance pour 2010, celle-ci n'étant pas encore définitivement arbitrée selon elle. Jeudi, François Fillon a annoncé que l'estimation du taux de croissance de la France pour cette année allait presque "doubler", par rapport à la dernière prévision officielle de 0,75%. AP

1 commentaire:

☼ FRANCE ☼ a dit…

Tu vois je passe te souhaiter une belle soirée c'est pas mal pour un début