lundi 13 juillet 2009

SANTE Les pauvres privés de soins

le discours de Sarko en 2007 ...

... la réalité en 2009 ...


"La médecine à deux vitesses serait bien une réalité en France selon une enquête parue lundi 13 juillet dans le journal Le Parisien et effectuée auprès de praticiens franciliens. Sur 30 médecins contactés par le quotidien, huit ont refusé de prendre en consultation un bénéficiaire de la CMU (Couverture maladie universelle). Soit un quart, proportion que l'on retrouve nationalement dans les études menées par l'organisme du financement de la CMU."


Obliger les médecins à accepter


Récemment la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, s'est récemment prononcée pour des sanctions financières. Pour l'opposition on doit obliger les médecins à tarifs libres à excepter les patients bénéficiaires de la CMU au tarif réglementé.
Actuellement 4,3 millions de personnes sont concernées par la CMU. Ce sont généralement des personnes précaires, puisque pour bénéficier de la CMU il faut percevoir moins de 621 euros par mois. (Nouvelobs.com)



sarkozy & bachelot se foutent bien évidement de la gueule du monde et de notre santé, depuis le temps qu'ils sabotent gaiement notre système de santé, ils semblent étonnés du résultat ?

Mais qui va les croire ??

Les cons qui votent pour eux ... bien sûr !



Bésitos à toutes et tous



Eric Bloggeur



PS : "CASSE TA TV" C'est ta seule chance !

1 commentaire:

France a dit…

J'y crois pas moi non bonne soirée